Le Rallye en Belgique : une volonté partagée de sécurité

Sécurité au quotidien

La Commission Rallyes diffuse une nouvelle brochure marquant de la sorte sa volonté de synthétiser les textes légaux et réglementaires élaborés depuis une quinzaine d’années en Belgique. Objectif : aider l’ensemble des acteurs, publics et privés, à construire le meilleur dispositif préventif possible.

En Belgique, les épreuves ou compétitions sportives pour véhicules automobiles se déroulant sur la voie publique ne peuvent être organisées que si le Bourgmestre sur le territoire duquel un tel événement a lieu délivre une autorisation. Le danger inhérent à ce type d’épreuves rend impératif que l’autorité publique veille au mieux à ce que toutes les mesures de sécurité nécessaires accompagnent la délivrance de l’autorisation. L’actualité en atteste malheureusement encore trop souvent.

Simple, complète et surtout pragmatique, la brochure s’adresse en priorité à l’ensemble des acteurs partenaires :

  • organisateurs,
  • fédérations sportives automobiles,
  • autorités publiques (locales et provinciales),
  • services de secours et d’intervention.

Elle répond également au souhait de la Commission des Rallyes d’informer et, dans le meilleur des cas, de rappeler à chacun les éléments fondateurs de cette réglementation originale.

La brochure s’attache encore à déterminer le rôle des principaux intervenants et évoque in fine le travail de la Commission des Rallyes à travers un ensemble de recommandations dont l’autorité publique peut exiger la mise en œuvre sur le terrain, notamment :

  • la généralisation d’une zone de 10 mètres interdite au public, de part et d’autre de la route des parcours chronométrés,
  • l’encadrement des rallyes par un personnel formé, suffisamment nombreux et de qualité,
  • ou encore la sensibilisation accrue du public, tant riverain que spectateur, aux dangers inhérents aux rallyes.