Résultats du test d'alerte multicanale - 5 octobre 2017

Alerte à la populationBe-AlertCommunication de crise
Ce jeudi 5 octobre 2017, un test d’alerte multicanale a été réalisé en Belgique. Trois canaux complémentaires d’alerte de la population ont été testés simultanément avec succès : le réseau des sirènes électroniques présentes autour des sites nucléaires et seveso, l’envoi de messages écrits et vocaux à des citoyens inscrits dans BE-ALERT ainsi que l’envoi de SMS localisés dans des zones ciblées.

Test des sirènes

Pour le test trimestriel du réseau des sirènes réalisé : 96,42% des sirènes ont bien fonctionné.

 

Nombre de sirènes

Test OK

Liedekerke

119

117

Libramont

75

69

Ghlin

83

79

Jabbeke

9

9

Crisnée

146

141

Brasschaat

127

124

Total

559

539

Pourcentage

 

96,42%

 

 

Test de BE-ALERT

En parallèle, deux campagnes d’envois de messages vocaux et écrits ont été lancées via le système BE-Alert. Ce 5 octobre, le test de BE-ALERT a été réalisé en collaboration avec les Services fédéraux du Gouverneur du Hainaut et la Commune de Sint-Amands en province d’Anvers.

 

  • Région de Mons :

Vers 10h15, une alerte via des messages vocaux a été envoyée aux habitants inscrits dans le système BE-Alert dans les communes suivantes : Boussu, Colfontaine, Dour, Hensies, Lens, Beloeil, Quaregnon, Chièvres, Estinnes, Saint-Ghislain, Mons, Soignies, Erquelines, Bernissart, Frameries, Jurbise et Quévy. :

  • 2.010 numéros ont été atteints.
  • 95,8% des appels ont été écoutés par leur destinataire.
  • 4,8% de la population n’a pas décroché, même à l’issue d’une deuxième tentative.

Vers 11h, une alerte par SMS localisé a été lancée sur le centre historique de la Ville de Mons : après 15 minutes, 43.502 SMS ont été délivrés à la population physiquement présente dans la zone lors de l’envoi.

Dans le cadre de ce test, un numéro d’information avait été ouvert auprès du Gouverneur du Hainaut afin de répondre à d’éventuelles questions de citoyens : 143 appels ont été reçus à ce numéro.

 

  • Centre de Sint-Amands :

Vers 12h, la seconde campagne d’appels vocaux et écrits a été lancée sur une partie de la commune de Sint-Amands (dans une zone de 300m) :

  • Les 28 numéros inscrits dans cette zone dans le système BE-Alert ont été atteints.
  •  96,1 % des appels ont été écoutés par leur destinataire. Le reste n’ayant pas décroché.
  • 92,9% des messages écrits ont été réceptionnés.

Dans la foulée, une alerte par SMS localisé a également été effectuée dans le même périmètre, directement sur les téléphones mobiles de la population présente dans la zone : 4.056 SMS ont été délivrés.