Waterloo 2015

Planification d'urgence
Protection des VIP'sEvènements
Quel rôle le Centre de crise national joue-t-il lors de grands événements? Exemple concret pour le bicentenaire de la Bataille de Waterloo
Butte du Lion, Braine-Lalleud

Comme pour toute matière de sécurité, la préparation et la coordination de grands événements relèvent de la responsabilité des autorités locales, Bourgmestre ou Gouverneur. Toutefois, le Centre de crise national est également présent et actif dans le cadre de la préparation de tels événements.

Les commémorations de la Bataille de Waterloo se déroulent sur plusieurs jours, du 17 au 21 juin 2015, et comprennent des moments protocolaires et d’autres plus événementiels: inauguration de la Ferme d'Hougoumont, cérémonie organisée par le Gouvernement fédéral au Mémorial, spectacle Inferno interprétation visuelle et musicale de la Bataille, reconstitutions de la Bataille,…

Protection des VIP – 18 juin

L'organisation des parties protocolaires a directement entraîné la participation du Centre de crise, vu la présence de représentants de pays étrangers (notamment des Chefs d'Etat). En effet, l'organisation de la protection de Chefs d'Etats étrangers est une des missions du Centre de crise.

Lors de cette cérémonie du jeudi 18 juin, le Centre de crise coordonnera depuis ses locaux de manière stratégique la sécurité des Souverains belges et des Chefs d'Etat étrangers, en contact direct avec le Poste de commandement multidisciplinaire déployé sur place à titre préventif.

Appui stratégique, opérationnel et en communication (de crise) – 19/20 juin

Dans le cadre des reconstitutions, le Centre de crise apportera un appui aux autorités locales tant sur place que depuis Bruxelles:

  • La Permanence 24h/7j du Centre de crise effectuera une veille active pour répondre aux et faciliter les demandes de support du Gouverneur. Elle se trouvera en contact permanent avec le Poste de commandement préventif via le réseau radio Astrid pour suivre au plus près l'évolution de l'événement ;

     

  • Un officier de liaison du Centre de crise est placé en stand-by (à son domicile) et pourra se rendre au Centre de crise provincial à Wavre, en appui du Gouverneur et de ses services, dans l'hypothèse où une phase provinciale serait déclenchée ; il assurera le cas échéant le relais entre les autorités locales et fédérales afin par exemple de faciliter si nécessaire la mise à disposition des moyens fédéraux;

  • En termes opérationnels, le Centre de crise pourra par exemple, en cas de phase provinciale, transmettre vers le Comité de coordination provincial des images prises par les hélicoptères de la police fédérale via le système de vidéoconférence ;

  • Pour renforcer la communication de crise en cas de situation d’urgence, le Gouverneur a sollicité l’appui du Team D5. Sous la coordination des communicateurs du Centre de crise, une équipe d’une dizaine de communicateurs issus d’autres Communes et Service Fédéraux auprès des Gouverneurs a été constituée pour être placée en stand-by (sur place et à distance) et pour pouvoir appuyer le cas échéant les autorités locales pour une alerte et une information optimales tant des participants que des riverains et de la population en général.