IREX 2018 – S’exercer pour renforcer la gestion de crise

Planification d'urgence
ExercicesNucléaire
Le mardi 20 novembre 2018 aura lieu un exercice simulant un incident radiologique sur le site de l’I.R.E. à Fleurus. Cet exercice dénommé IREX 2018 est coordonné par le Centre de crise national (SPF Intérieur) et permettra de tester les plans et procédures d’urgence nucléaire des autorités nationales, provinciales et communales ainsi que de l’exploitant du site. A cette occasion, des membres des services de secours et d’intervention seront déployés sur le terrain. Aucune action n’est attendue de la part de la population.

 

Tester pour se former et renforcer les plans et procédures d’urgence

Tous les 2 ans, un exercice est réalisé sur le site de l’IRE Fleurus. L’exercice IREX 2018 sera « méthodologiquement accompagné » et permettra de tester les plans et procédures d’urgence nucléaire de tous les acteurs impliqués.

Différents objectifs ont été définis afin de tester certains aspects de la gestion de crise lors de cet exercice, notamment :

  • la mise en œuvre du nouveau Plan d’urgence nucléaire et radiologique ;
  • l’alerte et la mobilisation en temps réel des autorités et services participants ;
  • la prise de décisions relatives notamment à des actions de protection de la population et/ou de la chaîne alimentaire ; 
  • le flux d’informations opérationnelles entre les différents partenaires et cellules de crise ;
  • le déploiement des services de secours et d’intervention sur le terrain ;
  • l’élaboration de la communication de crise des autorités.

Cet exercice est organisé par la DG Centre de Crise (SPF Intérieur), en collaboration avec l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN), les Services fédéraux auprès des Gouverneurs du Hainaut et de Namur, les Communes de Fleurus et Farciennes, les services de secours concernés ainsi que l’exploitant du site. Partenaire spécifique pour cet exercice, la Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa) exercera en outre sur les participants une pression médiatique et citoyenne.

Autorités, services et partenaires participant activement à cet exercice.

  • SPF Intérieur (les DG Centre de Crise et Sécurité civile), Santé publique et Mobilité ;
  • La police fédérale et la Défense ;
  • L’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) ;
  • L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaine alimentaire (AFSCA) ;
  • Le Centre régional de crise wallon (CRC-W) ;
  • Les Services fédéraux auprès des Gouverneurs du Hainaut et de Namur ;
  • La Centrale d’urgences 112 Hainaut ;
  • La Zone de police "Brunau" (Fleurus, Pont-à-Celles, Les Bons Villers) ; 
  • La Zone de secours Hainaut-Est ; 
  • L’Hôpital civil Marie Curie de Charleroi ;
  • Les Communes de Fleurus et Farciennes ;
  • L’Institut des Radioéléments (IRE) ;
  • La Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa).
 

Alerte réelle des autorités mais pas de la population 

L’exercice IREX 2018 se déroule dans des conditions les plus proches de la réalité. L’heure de déclenchement de l’exercice n’est donc pas connue des participants et l’alerte sera réalisée en dehors des heures de bureau.

Dans le cadre de cet exercice, il se peut que les riverains soient témoins du déploiement des services de secours sur le terrain ou du déclenchement des sirènes internes du site. Aucune action n’est cependant attendue de leur part.

Lors d’un vrai incident nucléaire, la population concernée sera alertée par les autorités, notamment via le système BE-Alert. Dans le cadre de cet exercice cette alerte sera testée, comme le permet la plateforme, de manière simulée. Aucun message BE-alert ne sera donc réellement envoyés aux citoyens.

Cet exercice est, cependant également l’occasion de sensibiliser la population aux bons réflexes à suivre en cas d’incident nucléaire. La sécurité de tous est au cœur de ces exercices. Chacun est dès lors en effet invité à vérifier s’il sait exactement que faire en cas d’accident nucléaire : quels sont les bons réflexes à adopter pour sa sécurité et celle de sa famille ? Plus d’informations sur le site web : www.risquenucleaire.be