Chaque premier jeudi du mois, vous pouvez recevoir un message BE-Alert

Planification d'urgence
Alerte à la population
A partir de 2018, le Centre de Crise et les communes testeront chaque mois l'alerte de la population. Aux tests trimestriels habituels du réseau des sirènes s’ajoutera à partir de 2018 un test d'alerte mensuel de BE-Alert. Cette nouvelle stratégie d'alerte rejoint le choix pour BE-Alert comme système d'alerte moderne et permanent.

Test d'alerte mensuel

Pour alerter rapidement et efficacement la population concernée lors d'une situation d'urgence, le système d'alerte moderne BE-Alert peut être engagé depuis juin 2017. Depuis sa mise en service, BE-Alert a déjà été activé dix fois pour alerter les citoyens lors de situations d'urgence diverses.

Le test de BE-Alert est essentiel pour les autorités et les citoyens. Lors de ce genre de tests, les autorités peuvent vérifier la procédure et son fonctionnement technique. De plus, les tests de BE-Alert sont un moment de prédilection pour appeler (encore un fois) les gens à s'inscrire sur www.be-alert.be. Les autorités ont développé un outil performant, il revient maintenant à la population de rendre cet outil effectivement efficace en s'inscrivant.

A partir de 2018, des tests d’alerte auront lieu chaque premier jeudi du mois. De leur côté, les autorités locales qui le souhaitent pourront tester leurs canaux d'alerte et, en particulier, envoyer des messages de test via BE-Alert. Le nombre de tests réels par an reste à la libre appréciation des autorités locales. Pour des raisons techniques et afin de veiller au bon déroulement de ces tests sur tout le pays, il est conseillé aux Villes et Communes participantes d’envoyer alors ces messages de test à une centaine de contacts et ce, sur une partie de leur territoire.  Ces tests seront préalablement annoncés par les communes via différents canaux d'information. Au même moment, le Centre de Crise peut envoyer un message test à grande échelle vers tous les appareils GSM présents dans la zone sélectionnée, ce type de tests sera également annoncé au préalable.

Cette nouvelle stratégie et une plus haute fréquence des tests doivent permettre au Centre de Crise, aux gouverneurs et aux communes de peaufiner encore davantage BE-Alert afin d'alerter ainsi le citoyen lors d'une situation d'urgence de la manière la plus efficace.

 

Encore quatre tests du réseau de sirène

Pour l'instant, il y a encore 570 sirènes électroniques autour des sites nucléaires et des entreprises Seveso. En raison d'une compréhension limitée et du nombre limité des messages des sirènes, il a été choisi d'investir davantage et de manière permanente dans un canal d'alerte moderne : BE-Alert. Ceci signifie concrètement que les sirènes seront systématiquement démantelées à partir de janvier 2018. Les tests trimestriels habituels du réseau de sirène auront encore lieu en 2018, à savoir le 4 janvier, le 5 avril, 5 juillet et le 4 octobre. Il n'y aura plus de test du réseau des sirènes à partir de 2019.

 

Comment réagissez-vous en cas d’urgence ?

Quand vous entendez une sirène lors d'une situation d'urgence, le bon réflexe est de rentrer ou de rester à l'intérieur et de suivre les recommandations des autorités, plus spécifiquement via les médias. Regardez ici le film d'animation sur les bons gestes à avoir lors d'une alerte. De plus, le premier jeudi du mois est le moment idéal pour tester les détecteurs de fumée à la maison. En bref, le premier jeudi du mois est pour les autorités et les citoyens le bon moment pour tester les différents systèmes et collaborer ensemble à la sécurité de tout le monde.

 

Informations

Au courant de la semaine du test, vous pouvez obtenir des informations sur ces tests d'alerte via le numéro d'information 0800-94 133. Les habitants peuvent aussi communiquer leurs remarques via alerte@ibz.fgov.be. Le résultat technique du test sera disponible le 4 janvier à la fin de l'après-midi sur le site internet du Centre de Crise.