BENELUX - Coopération renforcée en gestion de crise

Planification d'urgence
Collaboration internationaleInformation à la populationPlans d'urgence
Ce 14 septembre 2016, le BENELUX a tenu une concertation stratégique sur la gestion des crises. Les Directeurs généraux responsables des trois Centres de crise nationaux du Benelux ont signé deux Arrangements techniques afin de renforcer la gestion et la communication de crise.
Copyright @BENELUX

Une coopération internationale encadrée depuis 2006

Le 1er juin 2006, le Comité de Ministres BENELUX en charge des Affaires intérieures a signé, à Senningen, le Mémorandum d’accord Benelux concernant la coopération dans le domaine de la gestion des crises pouvant avoir des conséquences transfrontalières.

Créant un cadre pour la coopération bilatérale et trilatérale entre les pays du BENELUX, l’objectif de ce traité est double :

  • assurer une coopération optimale entre les trois pays en cas de crise, d’incident, d’accident réel ou imminent survenant sur le territoire d’un pays partenaire et susceptible d’avoir des conséquences transfrontalières ;

  • renforcer la coordination des politiques nationales au travers notamment de l’identification des risques, de la communication et de l’information de la population, de l’échange de bonnes pratiques et de la tenue d’exercices communs.

Deux Arrangements techniques pour opérationnaliser cette coopération

Dans le cadre de la mise en application du Mémorandum, des Arrangements techniques peuvent être conclus au niveau opérationnel entre les Centres de crise nationaux, soit :

Le 14 septembre 2016, deux Arrangements techniques ont été signés par les Directeurs généraux de ces trois Centre de crise nationaux :

  • Arrangement BENELUX relatif à l’information de la population en situation d’urgence : Actualisant l’Arrangement technique du 9 mai 2007 sur le même sujet, cet accord a pour objectif de stimuler les formes de coopération et de communication entre les trois pays ; l’accent y est notamment mis sur l’importance d’une information cohérente de la population au sein du BENELUX. 

  • Arrangement BENELUX relatif à la désignation d’un correspondant : L’ambition de cet instrument est d’autoriser la désignation d’un correspondant pouvant suivre des actions ou des opérations convenues sur les autres territoires pour, notamment, faciliter les communications entre les autorités compétentes et faciliter la compréhension mutuelle quant aux mesures ou décisions prises par les autorités respectives.

La signature de ces deux accords démontre la volonté des autorités compétentes de poursuivre le développement de la gestion et de la communication de crise ainsi que de renforcer la coopération internationale en la matière.

Plus d’informations via http://www.benelux.int/fr