Intérêt européen pour la nouvelle Direction BELPIU du Centre de Crise

Le Commissaire européen Julian King et le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur visitent BelPIU.

La Belgian Passenger Information Unit (BelPIU) est un nouveau service au sein du Centre de Crise qui est chargé depuis le 15 Janvier 2018 de la collecte, du stockage et du traitement des données des passagers dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. Avec la création de BeLPIU, la Belgique est l'un des premiers pays à opérationnaliser la directive européenne PNR (Passenger Name Record). Ce lundi 16 avril 2018, le Commissaire européen Julian King a rendu une visite de travail  au BelPIU, en présence du Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur. 

Lutte contre le terrorisme et la grande criminalité 

Après les attentats perpétrés à Paris (2015), le gouvernement fédéral avait annoncé le développement d'un système PNR belge parmi les 18 mesures prioritaires dans la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. Les suspects de délits terroristes ou autres délits graves (trafic de drogues, espionnage industriel, enlèvement, meurtre...) ont souvent un comportement de voyage spécifique qui évolue rapidement. Les données de passagers jouent un rôle important dans l'identification des déplacements de voyage, la collecte de preuves et le démantèlement de réseaux criminels.

La loi PNR belge prévoit la collecte, le stockage et le traitement des données de passagers de, vers et en transit par le territoire belge en ce qui concerne les secteurs suivants :

  • le transport aérien ;
  • le transport international par bus ;
  • les trains internationaux à grande vitesse ;
  • les navires internationaux de passagers ;
  • les opérateurs et agences de voyage.

Depuis ce 15 janvier 2018, BelPIU a démarré ses activités sur base des données de passagers du secteur aérien.

Avec la création du BeLPIU, la Belgique est l'un des premiers pays à opérationnaliser la directive européenne PNR. Ce lundi 16 avril 2018, le Commissaire européen Julian King a reçu au Centre de Crise davantage d'explications sur le fonctionnement de cette nouvelle Direction. Le Commissaire européen a remercié la Belgique pour les efforts fournis.

Collaboration unique 

Quatre services collaborent de manière intensive au sein de BelPIU au Centre de Crise :

  • la Police fédérale ;
  • la Sûreté de l'Etat ;
  • le Service général du Renseignement et de la Sécurité ;
  • l'Administration générale des Douanes et Accises.

Afin que cette collaboration intégrée puisse se dérouler de manière efficace, le SPF Intérieur apporte l'appui opérationnel nécessaire de ses propres analystes et assure l'organisation du service : lieu sécurisé, système IT, recrutements, négociations avec les différents secteurs,...

Le Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur Jan Jambon a souligné pendant la visite de travail cette collaboration unique entre les différents services :

“Le fait que les quatre services soient réunis physiquement au Centre de Crise génère une collaboration très poussée. En outre, la banque de données permet, en cas de 'hit' dans les 'watchlists' de plusieurs services, un partage automatique d'informations suivant le principe du ‘need to share’ . En d'autres termes, une collaboration unique et nécessaire dans la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité .

Premiers résultats 

A l'heure actuelle, plusieurs compagnies aériennes sont raccordées à la banque de données, ensemble, elles représentent 28% des passagers aériens du pays (l'objectif étant d'atteindre la connexion quasiment à l’ensemble du secteur pour fin 2019). Au total, 1.944.022 passagers sont déjà repris dans la banque de données.

Au cours des 3 derniers mois, 173 matches ont été réalisés sur la base de la watchlist (notamment pour traite des êtres humains, attaque armée, exploitation sexuelle d'enfants, terrorisme…) et 241 matches sur base de profilage. Grâce à l'analyse des données de passagers, deux personnes ont pu ainsi être arrêtées à l'aéroport de Zaventem avec 7,2 kilos d'héroïne dans leurs bagages. 

Plus d'informations

PNR - Centre de Crise