Faire entrer la gestion des risques et crises dans le 21ème siècle

DG Centre de Crise
Grâce à un Centre de crise multidisciplinaire, interdépartemental et international, grâce à une organisation dynamique répondant aux défis sociétaux actuels, pour un appui stratégique et opérationnel de tous ses partenaires, en synergie avec tous les acteurs de la sécurité.

 

Depuis 2017, un nouveau vent souffle sur le Centre de crise : c’est le début d’un important processus évolutif qui verra le Centre de crise renforcé, tant en personnel qu’en moyens, dans un nouveau bâtiment à l’infrastructure adaptée.

Répondre aux réalités du 21ème siècle

De nouveaux risques sont apparus ces dernières années dans notre société : terrorisme, cybersécurité, changements climatiques, pénurie d’électricité,… Pour y faire face, la gestion de crise a fortement évolué: des processus opérationnels et des outils technologiques ont été développés nécessitant une adaptation des structures et infrastructures. La complexité accrue à laquelle doivent faire face tous les acteurs concernés par une situation d’urgence nécessite une gestion intégrée des crises.

  • La Direction Générale Centre de crise du SPF Intérieur est le lieu central de coordination interdépartementale et multidisciplinaire du pays. Ce rôle sera encore renforcé afin de guider et d’appuyer tous les acteurs concernés.
 

Adapter la gestion des risques et des crises

Dans une société qui évolue, il faut agir en s’adaptant à cette réalité. Globalisation de la gestion des risques, caractère technologique accru, rapidité de développement des situations d’urgence et de leur impact... En raison de la technicité et la complexité de la gestion de crise, celle-ci doit également s’adapter pour une réponse transversale aux risques et crises : une synergie entre tous les acteurs de la sécurité est indispensable, que ce soit en planification d’urgence ou en gestion et communication de crise, mais également au quotidien ou dans la gestion des grands événements.  

  • Le Centre de crise renforcera son rôle de coordonnateur national en la matière, avec une Permanence 24h/7j optimalisée, pour des plans d’urgence opérationnels et une gestion intégrée des crises.
  • Pour une expertise accrue face aux nouveaux risques, des experts thématiques viendront renforcer le personnel spécialisé du Centre de crise et un centre d’expertise CBRNe sera créé.

 

Pour anticiper au maximum les possibles situations d’urgence ou pour limiter le plus possible leur impact sur notre société, il est indispensable d’identifier, d’analyser, de localiser et d’évaluer les risques. Une analyse doit in fine permettre de déterminer quelles mesures de protection, structurelles et sectorielles peuvent contribuer à éviter le risque ou à réduire son impact. La sensibilisation aux risques doit être renforcée, par une information préventive de la population accrue.

  • Dans le cadre d’une structuration et professionnalisation de la gestion des risques en Belgique, le Centre de crise développera avec ses partenaires concernés des méthodes et outils d’analyse des risques. Avec le résultat de ces analyses, le Centre de crise proposera de manière régulière au gouvernement fédéral une politique générale ou des recommandations spécifiques stratégiques en matière de risques nationaux. 
  • Le Centre de crise poursuivra le développement de la résilience, des autorités et des citoyens.
 

Renforcer le Centre de crise pour appuyer ses partenaires (inter)nationaux

A l’horizon 2020, le Centre de crise incarnera la coordination multidisciplinaire, interdépartementale et internationale grâce à une infrastructure (de crise) moderne et adéquate. La sécurisation du Centre de crise sera également revue et augmentée pour veiller à la sécurité de son personnel, de son infrastructure et des informations ainsi que celle de ses visiteurs. Cela vaudra aussi pour la sécurité de l’Unité d’Information des Passagers (PNR) qui fait partie du Centre de crise.

Le Centre de crise offrira son expertise en analyse des risques, planification d’urgence, gestion et communication de crise par un appui stratégique et opérationnel concret aux partenaires, et en particulier aux Gouverneurs et Bourgmestres du pays.

  • Le Centre de crise poursuivra le déploiement d’ICMS, de BE-ALERT et du Team D5
  • Une Cellule internationale est créée afin de renforcer les contacts et collaborations avec les autres Centres de crise européens voire internationaux.
  • Par ailleurs, une équipe spécialisée en Incident & Crisis Management sera mise sur pied. Composé d’experts émanant du Centre de crise et d’autres acteurs de la gestion de crise en Belgique, le Team ICM sera disponible 24h/7j et pourra être déployé à la demande des autorités locales compétences afin de les appuyer en gestion de crise.
 

L’objectif est clair : mieux garantir la sécurité de la population, en amenant le Centre de crise vers une organisation performante pour une approche globale de la sécurité au quotidien et en crise.