Information à la population

Communication de crise
Planification d'urgence
La communication de crise est bien plus qu’une information des autorités pour expliquer la situation d’urgence, son évolution, les actions qu’elles entreprennent, ou encore les recommandations faites à la population.
Guide en communication de crise

En effet, la gestion d’une situation de crise n’est bien évidemment efficace que lorsqu’une collaboration et une coordination entre toutes les autorités et services d’urgence existent. Cependant, dans ce schéma classiquement suivi par les autorités, il manque un acteur principal : le citoyen.

Premier acteur de la sécurité, c’est en agissant au mieux dans les premiers instants d’une situation d’urgence que le citoyen pourra contribuer à éviter ou diminuer grandement les conséquences néfastes d’un accident de train, d’une pandémie, d’un attentat terroriste ou d’un tremblement de terre. Les réflexes qu’adopteront les citoyens sauveront de nombreuses vies.

Dans cette optique, l’information quant à la situation d’urgence et à son évolution devient bien plus qu’une communication  gouvernementale : elle devient une source vitale pour le citoyen !

Conformément à la philosophie et aux législations relatives à la planification d’urgence et à la gestion de crise en Belgique, l’information de la population en situation d’urgence est prise en main par la Discipline 5.

Bien que le Bourgmestre ou le Gouverneur est le responsable de la communication de crise, chaque autorité communale ou provinciale doit désigner au préalable un fonctionnaire chargé de la D5. En effet, ce dernier doit élaborer un plan de communication de crise (appelé Plan mono-disciplinaire d’intervention Information de la population – PII) qui servira de fil conducteur pour informer la population en situation d’urgence !