Formations et journées d'information

ISPU
Planification d'urgence
L’ISPU joue un rôle actif en matière de formation relative à la planification d’urgence et la gestion de crise en Belgique. Sur base de notre récapitulatif des formations existantes en la matière, nous examinons quelles sont les éventuelles lacunes et nous organisons dans ce cadre une offre de formation ciblée avec des journées d’information, un feedback des expériences et de véritables formations.

Journées d'information, lessons learned et contributions en tant qu'orateur

Sur la base d’un besoin existant ou suite à l’actualité, l’ISPU organise des journées d’information – pour approfondir un nouveau thème – ou des sessions de lessons learned – pour tirer des leçons relatives à une situation d’urgence actuelle. De plus, l’ISPU offre une contribution active en tant qu’orateur aux initiatives des externes.

Voici quelques-unes de nos récentes journées d’information:


 

  • Journée d'information : Gestion de la sécurité lors d'évènements

Les 22 et 23 avril 2014, le centre de Crise (par le biais de l’Institut Supérieur de Planification d’Urgence et en collaboration avec Politeia) a organisé une journée d’information sur la gestion de la sécurité lors d’événements. Plus de 400 professionnels provenant des différentes disciplines étaient présents.

 

  • Lessons learned: l’accident de train de Wetteren

Apprendre ensemble des obstacles rencontrés par la collaboration interservices. Retour d'expérience organisé le 7 mai par l'ISPU. La journée d’information "Retour d’expérience sur l’accident de train de Wetteren" a été organisée ce 7 mai 2014 par l’Institut Supérieur de planification d’urgence (ISPU). Comme à chaque retour d’expérience, cela n’a pas été seulement l’occasion de revenir sur l’événement qui s’est produit presque jour pour jour 1 an plus tôt, mais ce fut surtout l’occasion de relever une série de points qui ont pu être problématiques et d’identifier des pistes de résolutions.

 

  • Lessons learned : L’accident ferroviaire à Godinne

 Un peu plus d’un an après l’accident, l’Institut Supérieur de Planification d’Urgence (ISPU) a décidé d’organiser une journée d’échanges quant aux leçons tirées. La flexibilité et les relations humaines furent au cœur de la gestion de crise. 

 
  • Lessons learned : Pénurie d’électricité

Après les travaux intensifs de cet hiver, il nous a semblé important d’évaluer les travaux préparatoires ainsi que la collaboration entre le niveau local et fédéral. Pour rassembler les idées et les contributions de nos partenaires relatives aux points forts et faibles de cette phase de planification d’urgence et de sa coordination par le Centre de Crise, un workshop d’évaluation interactif a été organisé le 7 juin 2013 à Florival , une analyse commune du gestionnaire du réseau de transmission Elia et de la DG Energie du SPF Economie a démontré que, dans des conditions normales, l’approvisionnement en électricité pour l’hiver ne sera pas menacé par la fermeture temporaire des réacteurs Doel 3 et Tihange 2. 

Ces évènements ont néanmoins donné lieu à la prise de mesures préparatoires pour gérer les conséquences d’une éventuelle perturbation du courant ou d’une éventuelle coupure temporaire du courant, à savoir au niveau des gouverneurs et des bourgmestres.

Etant donné que la situation relative à l’approvisionnement en énergie reste incertaine, il est important de rester attentif au risque d’interruption de l’alimentation en électricité et dans cette optique, de continuer à réaliser des activités relatives à la planification d’urgence.

Après les travaux intensifs de cet hiver, il nous a semblé important d’évaluer les travaux préparatoires au niveau local, ainsi que la collaboration entre le niveau local et fédéral.

Pour rassembler les idées et les contributions de nos partenaires relatives aux points faibles et forts de cette phase de planification d’urgence et sa coordination par le Centre de Crise, un workshop d’évaluation interactive a été organisé à Florival. Les fonctionnaires chargés de la planification d’urgence au niveau des gouverneurs de province, les régions, ainsi qu’Elia et le SPF Economie ont été invités. Les participants ont été répartis en groupes de travail afin de traiter de divers thèmes, à savoir le concept du risque, les initiatives de planification d’urgence et la coordination par le Centre de Crise national. La discussion menée sur ces thèmes en petits groupes a amélioré la participation active de tous les acteurs et a permis de discuter des sujets de manière approfondie et transparente. Les conclusions des groupes de travail ont été partagées avec tous les participants.

Sur la base de ces conclusions, le Centre de Crise déterminera les actions qui doivent être entreprises pour optimaliser la gestion future de cette problématique et pour orienter davantage la coordination en fonction des besoins.

 

  • Lessons learned: la catastrophe de la Rue Léopold à Liège

 L’Institut Supérieur de Planification d’Urgence a organisé à la suite de cette catastrophe une journée d’étude visant les cellules de sécurité de toutes les provinces afin de tirer des leçons de la gestion de cet incident. Le thème central de cette journée était la collaboration multidisciplinaire et interdisciplinaire.

 

  • Lessons learned : L’accident ferroviaire à Buizingen
 Chaque situation d'urgence permet de tirer des leçons qui peuvent également être pertinentes pour les autres autorités ou pour les autres catastrophes. L’objectif de la journée d’information n’était donc pas de réaliser une évaluation, mais d’examiner quels sont les points où la planification d'urgence et la gestion de crise peuvent encore être peaufinées.

Les thèmes concernent principalement l'identification de et la communication sur les victimes, le fonctionnement du parquet lors d'une situation d'urgence et la gestion d'un afflux soudain d'intérêt (médiatique) (inter)national. Alors que les deux premiers thèmes se concentrent surtout sur une meilleure connaissance des acteurs sur le terrain, le dernier sujet concerne plutôt les facteurs externes qui constituent un défi supplémentaire pour la gestion de crise.

 

  • Zones d’intervention nucléaire 

Organisée le 27 mai 2010 à Florival par l’Institut Supérieur de Planification d’urgence (ISPU), la journée d’information a réuni tous les acteurs nationaux et locaux impliqués dans le plan national d’urgence nucléaire et radiologique, en ce compris les responsables des différentes exploitations nucléaires et radiologiques belges.

Cette journée avait pour objectifs d'expliquer et d'illustrer les principes de découpe des zones d'intervention en cas d'urgence nucléaire, principes discutés longuement au préalable au sein d’un groupe de travail dénommé « ZIN ». Ces découpes "en zones" ont pour but d'assurer la mise en oeuvre rapide et efficace des mesures de protection de la population. Un point d'attention particulier a été porté sur l'opérationnalisation de ces principes.

 

Formation développée par l’ISPU

Outre des journées d’information et des sessions de lessons learned, l’ISPU organise aussi des sessions de formation complètes. Les participants reçoivent un cours ciblé et les ouvrages de référence y afférents.

Voici quelques-unes de nos récentes formations :