Alerte à la population - BE-Alert

Alerte à la population
Gestion de crise
En cas de situation d'urgence, la population peut être avertie via divers canaux, p.ex. BE-Alert, radio, TV, site web de la commune, médias sociaux, des voitures avec haut-parleur de la police qui circulent dans la rue,…
Sirène

BE-Alert 

Depuis juin 2017 existe BE-Alert, un système développé au niveau national et permettant aux autorités de vous informer en cas d'incident.

Vous pouvez recevoir un message BE-Alert de deux manières. Un bourgmestre, un gouverneur ou le Ministre de l’Intérieur peut envoyer une alerte sur base des adresses enregistrées. Il est donc très important de vous inscrire à BE-Alert pour que vos coordonnées actualisées s’y trouvent. Il est possible d'enregistrer plusieurs adresses et numéros de téléphone. 

En cas d'importante situation d'urgence, un bourgmestre, un gouverneur ou le Ministre de l’Intérieur peut aussi envoyer un message de manière localisée, sur base du lieu de l’incident. Toute personne physiquement présente dans cette zone reçoit alors un message sur son téléphone mobile.

Plus d’informations sur www.be-alert.be 

Tests

Chaque premier jeudi du mois, les communes peuvent tester BE-Alert. Ces moments de test permettent aux autorités de s’entraîner aux procédures d’urgence et à la technologie. Sur la base de ces tests, la plateforme BE-Alert peut encore évoluer. De plus, ces moments de test sont l’occasion idéale pour sensibiliser la population à l’importance de l’alerte, à son inscription dans BE-Alert et aux bons comportements à adopter. Le nombre de tests par an est déterminé par les communes elles-mêmes.

Par ailleurs, les tests d'alerte trimestriels de plus grand ampleur sont maintenus : chaque premier jeudi du trimestre, BE-Alert sera testé par le Centre de Crise

Sirènes

Jusqu’en 2018 inclus, le Centre de Crise gérait le réseau des sirènes autour des entreprises Seveso et les sites nucléaires. En 2017, la décision a été prise d'arrêter ce réseau. Depuis la création du réseau il y 20 ans, les sirènes n'ont pas encore été réellement activées lors de situations d'urgence. En outre, divers tests révèlent que la compréhension du son de la sirène est insuffisante et qu'une confusion subsiste avec les sirènes internes des entreprises. De plus, les sirènes ne pouvaient que communiquer des sons stridents et un nombre limité de messages fixes. Une conclusion s’impose : l'alerte de la population via une sirène peut être considérée comme une technologie dépassée. C’est pourquoi nous optons aujourd’hui pour des solutions plus efficaces et moins coûteuses, telle que BE-Alert.