Vigilance maintenue contre le terrorisme

Gestion de crise
Le 22 mars 2016, la Belgique a été frappée par deux attentats perpétrés à l’aéroport national de Bruxelles-Airport et à la station de métro de Maelbeek : 32 victimes décédées et des dizaines de blessés pour certains encore hospitalisés sont à déplorer. Un mois après, le niveau 3 de menace terroriste et des mesures de sécurité renforcées sont toujours d’application pour l’ensemble du pays.
photo @chantmonet

Menace en Belgique

Quatre semaines après ces événements dramatiques, l'OCAM maintient un niveau 3 de menace terroriste pour l'ensemble du pays. La menace est toujours considérée comme grave, possible et vraisemblable. L’OCAM et ses partenaires suivent la situation et évaluent les informations de manière constante.

Communiqué OCAM

Mesures de sécurité renforcées

Face à cette situation, des réunions de coordination régulières ont eu lieu au Centre de crise avec l’ensemble des autorités et services impliquées dans cette gestion nationale de crise. Le rôle du Centre de crise a été durant ces 4 dernières semaines de veiller à la coordination entre tous ces acteurs. A l’heure actuelle, la phase fédérale est toujours de vigueur : le Centre de crise continue dès lors à jouer son rôle en la matière.

Après une dernière analyse de la situation effectuée le vendredi 15 avril 2016 et une concertation menée entre les acteurs de la sécurité concernés, des mesures de sécurité renforcées sont toujours d'application dans tout le pays. Concrètement :

Des sites stratégiques font l’objet de mesures renforcées :
o    Les aéroports national et régionaux
o    Les 11 grandes gares du pays
o    Les transports en commun, en particulier le métro bruxellois
o    Les sites nucléaires et radiologiques
o    …

Les lieux à forte concentration de personnes peuvent bénéficier également de mesures de protection particulières, en fonction de l’analyse opérationnelle réalisée par la police locale comme par exemple :
o    Les Centres commerciaux
o    Les cinémas
o    …

Sans entrer dans le détail pour des raisons évidentes de sécurité, le panel de mesures de sécurité mis en place est très vaste :
o    Postes fixes ou patrouilles grâce aux services de police appuyés le cas échéant par la Défense et les Douanes
o    Placement de blocs en béton devant certains lieux
o    Collaboration étroite avec les services de sécurité privé
o    …

Le Centre de crise et l’ensemble de ses partenaires continueront à suivre l’évolution de la situation afin d’adapter et de communiquer le cas échéant de nouvelles mesures de sécurité.

Information continue de la population, des victimes et de leurs proches

Afin de guider chacun, et en particulier les victimes et leurs proches, dans le suivi de ces événements dramatiques, une nouveau portail web a été mis à disposition grâce à la collaboration des partenaires concernés :  /fr/attentats-2203

Cette page regroupe différentes informations utiles sur :
o    L’aide et le soutien mis en place à l’attention de toute la population, mais également aux victimes et leurs proches ainsi qu’aux membres de services d’urgence et d’intervention après de tels événements tragiques ;
o    L’assistance juridique et l’aide financière existantes pour les victimes et leurs proches ;
o    Ou encore des informations concrètes liées tant à la santé publique et la sécurité sociale, qu’aux assurances et aux indemnisations possibles.

Ce portail web est évolutif et a pour objectif de diriger chacun vers l'information utile, vers l'autorité ou le service compétent.

Dans le cadre plus large d’une politique de prévention des risques, le Centre de crise a lancé en novembre 2014 un portail web dédié spécifiquement à l’information préventive sur tous les risques : http://www.info-risques.be.

Dans une même démarche, face au risque particulier de menace ou d’attentat terroriste, une page web spécifique ainsi que des infographies ont été élaborées grâce à une concertation avec différents partenaires concernés. Ces conseils aux citoyens sont mise en ligne sur ce portail web.

Dans le cadre d’une éducation au risque de manière générale, à l’autoprotection et à la solidarité en situation d’urgence en particulier, l’objectif est par ce biais de conseiller à chacun les bons réflexes à adopter et ce, au regard du niveau de menace terroriste et des mesures de sécurité encore d’application dans notre pays.